Je recherche des financements

Vous avez formalisé votre projet et validé sa faisabilité. Vous êtes désormais en possession du business plan à présenter aux financeurs potentiels.

A cette étape, l’Espace Entreprendre vous conseille et assure le relais auprès des structures de financement et des dispositifs d’aide pertinents (prêts d’honneur, prêts bancaires, aides de l’Etat ou des collectivités locales).



// Les prêts d’honneur

Le prêt d’honneur est un prêt à la personne sans intérêt ni garantie, remboursable sur une période de 2 à 5 ans. Il complète votre apport personnel et vous aide à obtenir un prêt bancaire.
En fonction de vos besoins, trois types de réseaux peuvent intervenir  et vous proposer du prêt d’honneur, éventuellement couplé avec d’autres outils :

L’ADIE (Association pour le droit à l’initiative économique)

L’Adie est une association qui aide des personnes exclues du marché du travail et du système bancaire classique à créer leur propre emploi. Elle peut mobiliser différents outils de financement pour les porteurs de projet qui n’ont pas accès au prêt bancaire classique : prêt d’honneur, microcrédit, subvention…

Réseau FIR (France Initiative Réseau)

Chaque plateforme d’initiative locale accompagne et finance, sur son territoire, des porteurs de projets de création ou reprise d’entreprises avec un outil identique, le prêt d’honneur, d’un montant généralement compris entre 2000 et 15 000 euros.

Réseau Entreprendre Isère

Réseau Entreprendre est une association de chefs d'entreprise qui aident à la création de futures PME ou à la reprise de sociétés à travers différents outils : accompagnement, prêt d’honneur de 15 000 à 50 000 € …  Le cœur de cible de Réseau Entreprendre® est constitué de projets potentiellement destinés à devenir des PME, c’est-à-dire les créations et reprises ayant au moins 3 emplois lors du démarrage, 14 emplois à 5 ans.



// Les prêts bancaires

Quatre banques partenaires s’engagent aux côtés de l’Espace Entreprendre pour accompagner les porteurs de projet de création ou reprise d’entreprise dans leur recherche de financement :

   



// Les dispositifs de garantie

Lorsque les banques acceptent d'octroyer un prêt, elles le font sous couvert d'une garantie (telle qu'une hypothèque, un nantissement ou un gage), ou d'une caution personnelle.
Si les garanties qu'il présente sont jugées insuffisantes, le créateur d'entreprise peut faire appel à des organismes tiers qui assureront la prise en charge partielle du risque d'impayé.

Il s’agit notamment :

  • Des dispositifs BPI France,
  • Du FGIF (Fonds de garantie à l’initiative des femmes),
  • Du FAG (France Active Garantie),
  • Des sociétés de caution mutuelle,
  • Des Fonds de garantie régionaux et départementaux.
Des dispositifs d’aide à la création et à la reprise d’entreprise viennent compléter  ces outils de financement.
En fonction de votre situation, l’Espace Entreprendre est en mesure de vous orienter sur celles qui  vous correspondent.

Zoom

L'Espace Entreprendre reçoit sur RDV




Réunions d'informations




Guide pratique





 

Partenaires Espace Entreprendre

   


Membre du réseau